Josef Koudelka - La fabrique d'exils (2017)

Josef Koudelka - La fabrique d'exils

TITRE : Josef Koudelka - La fabrique d'exils
EDITEUR : Xavier Barral Eds
PRIX : 42€

 

Distante de l'originale, cette nouvelle édition propose pour la première fois des associations inédites d'images de la série, associées entre elles selon les souhaits de Koudelka. Cet ensemble est enrichit de nombreuses photographies jamais publiées, notamment des autoportraits du photographe. Le livre, qui accompagne l'exposition éponyme à la Galerie de photographie du Centre Pompidou, recontextualise ce voyage notamment grâce à un texte de Clément Chéroux, commissaire de l'exposition, et un essai de Michel Frizot, historien de la photographie, qui a interviewé Josef Koudelka durant de longues heures à partir de ses carnets de voyage.
Josef Koudelka est né en Moravie en 1938. D’abord ingénieur aéronautique, il se lance à plein temps dans la photographie à la fin des années 60. En 1968, il photographie l’invasion soviétique de la Tchécoslovaquie. Il publie ses clichés sous le pseudonyme P.P. (Prague Photographer) et se voit décerner anonymement le prix Robert Capa pour ses images. Quarante ans plus tard, un nombre important de ses photographies, accompagnées de textes de référence, est publié sous le titre Invasion Prague 68. Koudelka quitte la Tchécoslovaquie en 1970. Il devient apatride, avant d’obtenir l’asile politique en Angleterre. Peu après, il rejoint Magnum Photos. En 1975 est publiée la première édition de son livre Gitans (une édition revue et augmentée est sortie en 2011). Exils est publié en 1988. Depuis Wall, Koudelka a publié une dizaine de recueils de photographies qui s’intéressent à la relation entre l’homme contemporain et le paysage. Koudelka a exposé au MoMA et au Centre international de la photographie à New York, à la Hayward Gallery de Londres, au Stedelijk Museum d’Amsterdam ou au Palais de Tokyo à Paris. Il vit à Paris et à Prague.

Squal