Histoire d'une photographie

Tadashi Okubo - Yuko Sugimoto, 2011

Yuko Sugimoto à Ishinomaki, le 13 mars 2011 © Tadashi Okubo

Yuko Sugimoto, ce nom vous semble peut être inconnu et pourtant il y a fort à parier que vous connaissez cette personne. Il s’agit de la jeune femme enveloppée dans une couverture, prise en photo par Tadashi Okubo pour le quotidien Yomiuri Shibun, tôt le matin du 13 mars 2011. Nous sommes à Ishinomaki au surlendemain du tremblement de terre et du tsunami qui ont dévasté le Japon. Immobile au centre d’un paysage dévasté, le regard vide et perdu dirigé vers le hors cadre. Une victime désemparée parmi tant d’autres, qui ne mesure pas encore l’étendue des ravages colossaux de la catastrophe ! On l’a surnommé la « madone des décombres », elle a incarné tout un pays en état de choc, elle à fait la une de plus de 50 titres de presse à travers le monde...

 Squal

Article intégral

PrécédentPage 1 sur 29